Paix durable en Casamance: Le Khalife de Bambilor indique le chemin du dialogue

thiernoLa famille de feu Thierno Djibril Ousmane Bâ de Bambilor s’associe à la vague de réprobation pour déplorer « l’acte ignoble » perpétré, ce week-end dans la forêt classée de Bayotte, en Casamance.


Commentant ces événements malheureux, ayant causé la perte en vie humaine de treize individus, Thierno El Hadji Malick Bâ, porte-parole de la famille a estimé que cette tuerie commise dans la commune de Nyassia par une bande armée supposée appartenir à l’aile irrédentiste du MFDC est inadmissible.

« Celui qui met fin à la vie d’un être humain, c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. En tant que religieux nous disons ça suffit! Il faut que cette barbarie cesse », a-t-il réprimandé récitant un passage du coran pour illustrer son propos. Thierno El Hadji Malick Bâ frère cadet de l’actuel Khalife Thierno Amadou Bâ s’exprimait ainsi au nom de la famille au sortir du comité local de développement (CLD) tenu à Bambilor en prélude de la 26 ème édition de la ziarra annuelle prévue le 03 mars prochain.

Une perception de la  crise dans cette partie méridionale du pays qui selon le religieux trouvera sa finalité autour de la table des négociations. « Il faut que les différents acteurs du processus de paix se retrouvent autour d’une table pour régler ce conflit. Si on privilégie le dialogue, la crise sera bientôt un vieux souvenir. Le président de la République et les différents démembrements de l’Etat doivent redoubler de vigilance sur le terrain pour pérenniser la dynamique de paix, avec l’accalmie notée dans le sud du pays depuis un certain temps », fait-il savoir, invitant le gouvernement à initier des « pourparlers inclusifs » pour tirer les populations du sud du pays de ces atrocités cycliques.

Thierno El Hadji Malick a saisie cette occasion pour présenter les condoléances de la famille suite au rappel à Dieu avant-hier du 7 ème khalife de Touba.

 «Cheikh Mouhamed Sidy Moctar Mbacké  était un unificateur. Il n’a cessé durant son magistère d’appeler les confréries à l’unité et à la paix. Un homme de cette dimension  qui tire sa révérence dans un contexte marqué par une instabilité au Sud du pays ne peut être qu’une lourde perte pour le Sénégal mais aussi pour toute la Ummah islamique », a t-il tenu à dire pour souhaiter les vœux de succès à Serigne Mountakha Bassirou Mbacké 8 ème khalife de Touba.