OUBI TAY DJANG TAY: LES LIMITES OBJECTIVES A BARGNY

Les écoles de Bargny comme dans le reste du pays ont ouvert leurs portes. Mais pour l’essentiel, la rentrée n’a pas été effective en raison de la pratique du principe Oubi tay Djang Tay que certains parents ne comprennent pas assez. A cela s’ajoute le problème des travaux de réhabilitation des écoles de Bargny.  A suivre le reportage de Moussa POUYE audio.


Certaines écoles disposent de salles encore en souffrance, aux murs lézardés, comme à Bargny Fille où les classes de CI et CP en ruines menacent dangereusement la sécurité des potaches au courant de l’année scolaire. Le directeur de Bargny Fille Monsieur Diouf appelle à intégrer de manière urgente ces salles dans la phase 2 du projet de réhabilitation des écoles de Bargny.

Même inquiétude à Bargny Mervi ou la direction déplore l’insécurité dans les toilettes des élèves dont le bloc n’est plus fonctionnel. Ils sont même obligés de partager leur sanitaire avec les potaches.

Leave a Reply