MENDICITE: La commune de Jaxaay veut calquer le model de la Médina

Un arrêté municipal interdisant la mendicité des enfants au niveau du territoire communal de Jaxaay pour faire de cette localité une commune protectrice des enfants.C’est le plaidoyer qui porte l’empreint de la plateforme pour la promotion et la protection des droits humains PPDH aidé en cela par l’organisation Free The Slaves.

Cette volonté d’enrôler les élus locaux pour une application effective de la loi 06-2005 du 10 mai 2005 contre la mendicité des enfants et leur exploitation est désormais portée par les acteurs communautaires. « Il est important de donner la parole aux communautés qui accueillent ses enfants. Puisqu’il y a un nombre de plus en plus croissant d’enfants astreints quotidiennement à la mendicité », a décliné Mamadou Wone coordonnateur de ladite plateforme pour justifier le choix de la localité de Jaxaay qui informe t-il constitue l’une des communes du département de Rufisque à « forte concentration d’enfants mendiant ».

Pour contenir ce flux empirique de mobilité de ces enfants issus de l’intérieur du pays et de la sous-région, relais communautaire, délégués et marraine de quartier ont été mis à contribution lors de cet atelier de sensibilisation axé sur la problématique de la mendicité. Ainsi, un changement d’approche des acteurs a été mis en exergue afin d’amener les autorités à adopter des positions claires visant à éradiquer la maltraitance des enfants. « Nous voulons faire à Jaxaay ce que nous avons réussi à faire à la Medina où la commune protègent maintenant les enfants. Les autorités ont pris un arrêté communal interdisant la mendicité des enfants dans le territoire communal », souligne Mamadou Ndiaye Daara, facilitateur de ladite plateforme. Lequel dit souhaiter que cette « approche expérimentale axée sur l’engagement citoyen » fasse tâche d’huile dans les zones à fortes concentration de mendiants comme la banlieue dakaroise.

Cliquez ici pour répondre au message ou le transfér

Leave a Reply