MATIERES LIEES AU PETROLE: Des professeurs profilent leurs élèves dès la seconde

Préparer les enfants aux métiers de l’avenir. Ce sont les nouveaux intrants pédagogiques que veulent promouvoir les responsables de l’établissement Gestu Middle School sis à Rufisque pour entamer la transition avec la découverte du pétrole et du gaz au Sénégal. De nouvelles filières de formation axées sur l’industrie des hydrocarbures intégrées dans le programme dès la classe de seconde. 

« Il faut d’abord démythifier ces métiers afin que les élèves sachent que se sont des filières qui ouvrent des perspectives et qui doivent être envahies par les apprenants. Cela va leur permettre de se réaliser professionnellement et de ne pas être derrière les occidentaux », a affirmé ce samedi Abdoulaye Fall, administrateur du groupe scolaire Gestu School en marge des journées portes ouvertes. Un viatique dans un monde technologique qui selon lui sera un moyen d’arrimer la formation des élèves à la volonté affiché par les autorités d’exploiter et de valoriser localement la production du pétrole et du gaz. « Au-delà des apprentissages, il nous faut développer des compétences de vie qui permettent de valoriser tout ce qui est leadership et entrepreneurship sur les choix des métiers de demain. Nous devons en notre qualité de pédagogue, prendre les devants afin d’utiliser ces ressources à bon escient », a-t-il dit. Non sans avancer que la meilleure manière de préparer le citoyen de demain c’est de lui donner des outils théoriques et pratiques. Dans cet idéal de se situé au dessus des normes standards par rapport au quantum horaire et à la qualité de l’apprentissage il y a lieu d’anticiper sur les offres de formation pour les générations futures. D’ores et déjà, un spatialiste des pétroles dispense des cours sur les BAB des phénomènes physiques de vaporisation de condensation et de fusion et la physique organique base du raffinage. Un model d’éducation calqué sur le model Canadian adossé sur nos us et coutumes.